[POE] Dans les abysses de Path of Exile – Part 2

Hello les petits filous,

Nombre d’entre vous ont apprécié la phase 1 de notre dossier spécial sur le hack & Slash, Path of Exile. Si, vous avez décidé de vous lancer dans cette aventure suite à l’article et que vous avez accumulé plus d’une dizaine d’heures de jeu depuis, alors Bravo ! La tryhardance est avec vous. Pour celles et ceux qui farment POE comme on boit des binouzes un samedi soir depuis notre majorité, alors cette phase 2 devrait déjà éveiller davantage votre attention.

Et enfin, pour ceux qui n’ont jamais mis un seul ongle incarné dans cette aventure, veuillez-vous référer à l’article précédent, car sinon les méandres de l’incompréhension vont vous gagner incessamment sous peu. On est good ? Alors maître Slaany sur ton arbre perché, c’est à toi !


<<Article précédent | Phase 1 Un petit hack & slash OKLM qu’ils disaient !,                                                                                                                          

Phase 2 – Optimisation & Stuff

par Slaany

Il arrive parfois que les jeux auxquels vous jouez habituellement ne vous tentent pas. Moi qui aime particulièrement Dota, je me sens quelque fois lasse de feed en solo quand mes habituels compagnons no-lifers ne sont pas connectés. Un rocket league alors ? Bof, je vais m’ennuyer au bout de 3 parties. Un Starcraft ? Ah bah non, il est désinstallé depuis un bail… la flemme. Et si plutôt je me remettais à POE ! Mon perso doit moisir dans sa cale au fond du bateau depuis le temps que je l’y ai abandonné. Allons tabasser du monstre dans la joie et la bonne humeur ! Je suis loin d’être le seul à ressentir cette envie de relancer POE après deux mois d’abstinence –oui le temps se dilate entre deux articles sur Beyond Nooblike- !

Ton arbre de compétences, tu referas !

Vous, joueurs acharnés du dimanche soir en mode gueule de bois de la veille, il vous est certainement arrivé la scène dramatique suivante: vous relancez gaiement le jeu, pensant profiter d’une soirée geekerie pénarde et pute à frange quand tout à coup… WTF… c’est la douche froide, tout votre arbre des passifs a été reset…Damned ! Cet événement peu sympathique arrive à chaque importante mise à jour. Respirez un grand coup et rassurez-vous, car même si votre arbre n’est plus, tous vos points de compétences ont été comptabilisé et vous pouvez refaire votre build. Néanmoins, en dépit du cadeau de repartir de zéro, la première chose qui vous vient à l’esprit là c’est « omg les *bip* de *bip* je vais leur *bip* leur *bip* avec ma grosse *biiiiiiiiiip* ». C’est cruel mais essayons de rester courtois !

Ouai mé mec ta pa idé komen j’ai passé du tps sur ce build.

Je sais Kevin, et je comprends ta frustration. Tout comme toi, j’ai moi-aussi pris plus de temps à établir mon skill build qu’il n’en faut à un personnage de Dragon Ball pour traverser une arène de combat -soit environ 7 épisodes-. Ce référentiel n’aidant pas, je tente le tout pour le tout et fait appel au pouvoir de la repartie de Fabrice, « c’est Balo », les plus jeunes ne comprendrons pas cette référence mais tant pis je vous zut, et je m’égare fuck my life.

Passé ce sentiment amer, vous relativisiez et voyez le côté positif de la chose. N’oublions pas que vous êtes en PHASE 2, et ce début difficile est l’opportunité pour vous de repenser un build bien plus optimisé, grâce à la connaissance acquise depuis le début du jeu –ça sonne presque biblique … ou pas … je fabule-!

Apres quelques minutes de réflexion, il est là, il est beau, il est frais, votre nouvel arbre de talents est prêt. Néanmoins, vous n’allez pas vous arrêter en si bon chemin car vous êtes déterminés à devenir un expert de POE et à vous sortir les doigts du noob que vous êtes. Si vous souhaitez rejoindre les élites et atteindre leur suprématie –comme ma… non rien en fait-, il va vous falloir parcourir encore beaucoup de distance –muahahah « insert rire machiavélique here »- !!

Les gemmes, tu maîtriseras !

Légende des couleurs : Items en orange et non items en violet

Pour commencer votre ascension, il vous faut avant tout prêter attention au milliard de gemmes qui encombrent votre stash et aux possibilités offertes par votre équipement. La vérité est là : l’arrangement des sockets -ou slots, mais on appelle ça sockets– soit le nombre de sockets disponibles sur un équipement, leur couleur et leur lien sont des éléments tout aussi, voire plus important que les différents bonus offerts !

shadow-from-the-dire-dota-2-wallpaper

A noter  sur cette image, tous les sockets sont liés ce qui n’est pas toujours le cas – mais ça vous le savez, n’est-ce pas, hein ?!

 

Petite parenthèse sur les liens et les gemmes :

Début de la parenthèse Certaines gemmes sont des sorts activables, c’est-à-dire qu’elles permettent à votre personnage de lancer des sorts –si vous ne le saviez pas à ce stade-là du jeu, éteignez votre ordinateur et veuillez consulter un médecin au plus vite !– Mais certaines gemmes dites « de support », permettent quant à elles, d’améliorer ou de modifier ces sorts activables. C’est là l’importance des liens, car une gemme de support liée à une gemme de sort peut l’améliorer de façon très sensible. Et ça mes amis, ça change absolument tout ! On reviendra même en phase 3 sur les gemmes de support dites avancées… mais la je sens que je vais vous perdre. Fin de la parenthèse

Quelques minutes après, soit environ 10E20 minutes, vous avez enfin la combinaison parfaite de gemmes, spell, support, curse, trap, whatever…

Les orbes, tu ne négligeras pas !

Sauf que DJEEEEEEZ, vous vous rendez compte qu’il vous manque un lien sur votre armure pour accomplir votre forfait ! C’est là que le système de troc commence à prendre de son importance, comme nous en avons entre-aperçu les préceptes dans l’article 1, vous vous en souvenez –du verbe vouvouensouvenir- sûrement.

Jusque là, vous vous contentiez –du verbe vouvoucontentir- de stocker bêtement le résultat de vos transactions dans le stash. Mais ces Orbes, car tel est leur nom, sont en réalité d’une utilité inestimable ! Certaines peuvent changer le nombre de sockets disponibles sur un équipement, ou bien changer leurs couleurs voire changer les liens sur les équipements …c’est ce qui dernier qu’il nous faut, Alléluia –Plus fort que « Allez l’OM »-. Le hasard fait bien les choses tout comme nos amis les Game Designers la plupart du temps.

aM81BfY

Ce joueur est foutrement organisé !

Pour ajouter un malheureux lien crucial à votre build, c’est une bonne dizaine d’orbes qu’il vous faudra dépenser si vous êtes chanceux. Quelle tristesse tout ce mal que vous vous donnez –du verbe vouvoudonnir alors que, dans certains cas, changer la couleur du socket aurait été probablement moins coûteux et plus efficace. Ce n’est pas grave on ne vous y prendra pas deux fois !

D’ailleurs, maintenant que vous avez compris la subtilité des orbes, le fonctionnement du troc avec les marchants pique votre curiosité. La plupart du temps, ces derniers semblent toujours vous donner quelques fragments d’orbes pourries contre les objets que vous leur proposez. Cependant, parfois une anomalie vient se greffer à l’équation.

Les recettes, tu apprendras !

C’en est trop de la complexité de ce jeu, vous craquez comme devant un casse-tête dont Myst a le … mystère… secret. Direction la soluce, ouverture de FireFox –parce que je suis allergique à IE et que j’emmerde chrome et safari…la minorité restante on ne veut même pas vous entendre– recherche sur Google –je vois ton troll venir alors… stop–  « POE Trade System » ! http://pathofexile.gamepedia.com/Vendor_recipe_system

Holly molly fucking shit !

C’est d’un complexe rien que pour connaître les fragments résultants de la vente d’un item magique. De plus, il y a ce que l’on appelle des recettes, qui permettent d’obtenir certaines orbes, voire certains items. Je ne m’aventurerai pas à vous lister ces recettes ici et maintenant, mais si vous pouviez faire l’effort de vous en remémorer une ou deux de temps à autre, cela pourrait vous éviter de passer à côté d’items sans y prêter la moindre attention, alors qu’ils valent clairement leur pesant de cacahuètes avec la recette appropriée !

Bon, parce que je le vaux bien et que je vous aime un peu, je ne résiste pas à la tentation de partager deux recettes très simples à retenir et « oh combien » utiles :

  • un item avec 3 sockets liés bleu, rouge et vert est un item chromatique et il se vendra contre une orbe chromatique permettant de changer les couleurs des sockets,
  • un item comportant 6 sockets se vendra 7 jewelers orbs. Ces dernières permettent de changer aléatoirement le nombre de sockets d’un item.

La qualité, tu assureras !

L’étape suivante de votre optimisation de la colère de votre perso sera : la qualité des objets. Jusque-là un peu anecdotique, vous allez désormais avoir besoin de 20% de qualité en plus sur vos objets, sachant que c’est le maximum.

(*SPOILER ALERT* en fait non mais vous ne vous en rendrez pas compte avant la phase 3).

Il y a une recette permettant de récupérer ces orbes qui augmentent la qualité des armes ou des armures, et vous la connaissez déjà merveilleux –mais si sur le site que j’ai référé avant bordel de cul– ! Vous pouvez également augmenter la qualité des gemmes mais c’est plus compliqué car les orbes permettant cela sont plus rares ! Dernière chose, les Flasques sont, elles aussi, améliorables en termes de qualité. Néanmoins, vu la vitesse à laquelle vous les remplacez à ce stade du jeu, ça ne vaut clairement pas le coup pour le moment.

Les flasques, tu tonifieras !

Il y en existe beaucoup avec différentes fonctions et toutes doivent s’utiliser avec sagesse. En effet, si la base est principalement vie/mana/lesdeux, vous pourriez vite avoir besoin de résistance à un élément, d’armure supplémentaire, ou d’une autre fonctionnalité en rapport à une situation particulière. Toutefois, si le but primordial d’une flasque est de vous apporter un refill d’une jauge quelconque, leur potentiel d’attributs magiques pourrait bien devenir déterminant au fur et à mesure de votre avancée. Imaginons que vous en êtes à l’acte III, un acte qui regorge de montres utilisant de la foudre ! La foudre ça pique, ou pour être plus précis ça « shock », et plus on est « shock » (3 fois max) plus on prend des dégâts de foudre dans la bouche. Cela s’appelle un état élémentaire, et si vous n’êtes pas armé contre ça, votre personnage risque fort de mourir… quasi instantanément.  Vous retrouverez ici l’addiction au chiffre 3 des Game Designers de POE car il existe évidement 3 états liés aux 3 éléments que sont la foudre, la glace et le feu.

J’croié yavé 5 élemen dont mila yojovichk…

Ta gueule Kévin, concentre-toi, merde !! Nous disions donc :

  •  « Shock » pour la foudre.
  •  « Chill »  pour la glace, là il ne s’agit pas de dégâts supplémentaires mais de ralentissement de votre vitesse de déplacement et d’attaque, cela peut parfois aller jusqu’à l’immobilisation.
  •  « Ignite » pour le feu, ce qui vous fera perdre vos PV gentiment pendant environ … bien trop longtemps.

Les attributs magiques des flasques peuvent donc supprimer ces états, c’est pourquoi j’insiste bien sur ce fait car votre vie peut en dépendre !

Te préparer, tu sauras !

Petit check-list avant de partir à l’assaut du mal qui sévit dans Wraeclast ! Pour rappel, c’est le nom de l’île sur laquelle vous vous trouvez –du verbe vouvoutrouvoir-, mais ce n’est pas parce que deux mois se sont écoulés que vous allez commencer à en avoir quelque chose à carrer de l’histoire, on ne me la fait pas ! Récapitulatif donc :

  • Build de passif qui dépouille de l’otarie de nouvelle guinée à la moissonneuse batteuse : Checkü
  • Gemmes totalement synergiques pour gérer l’AOE comme le mono Target : Checkü
  • Equipement qualité 20% qu’on ne trouverait même pas dans la cave à momo : Checkü
  • Flasque de l’anticipation des situations les plus désespérées : Checkü

Votre perso est prêt et il va pouvoir en crever du mob ! TATA YOYOOOOOOOOOO !! Vous chargez à bride abattue en travers de l’acte III qui redevient une promenade de santé l’espace d’un instant. L’acte IV –apparu avec la dernière extension– ne vous donne pas plus de fil à retordre. Bon, on notera quelques morts sur le boss de fin qui est une vraie saloperie, mais rien de bien méchant. Vous triomphez, jusqu’au mode « Cruel ». Désolé de te décevoir Lala, mais je n’ai pas grand-chose à dire sur l’acte IV dans cette phase-ci, il faudra faire preuve de patience.

C’est reparti pour l’acte I. Vous voilà de nouveau sur la plage aux zombies, mais cette fois-ci avec votre stuff de batard. Les zombies qui vous agressent ? Ça vous en touche une sans faire bouger l’autre, vous êtes vraiment sereins avec tout le mal que vous vous êtes donnés –du verbe… OH ta gueule ce n’est plus drôle-! Les ennemis fondent et vous, vous êtes ravis… Du moins jusqu’à l’acte III ! Encore et toujours ce foutu acte III !!! Cette fois-là vous commencez à crever vraiment beaucoup, et c’est d’autant plus problématique qu’une perte d’expérience accompagne chacune de vos morts. Vous commencez à stagner niveau PEX, le doute s’empare de vous : Etes-vous sûr de la viabilité de votre build ?  Est-il suffisant pour atteindre le contenu haut level ? Pleurez, humains car vous n’êtes même pas à mi-chemin de vos peines…

Il va vous falloir plus de ressources, creuser plus profondément dans les abysses du jeu pour parvenir à vos fins… Il va falloir… et oui vous le voyez venir… passer en PHASE 3 !

Conclusion

Avec cette phase 2, on commence doucement à rentrer dans le vif du couteau… de la plaie ouverte…mais on est encore loin de se brûler les neurones. Nous avons encore le sentiment d’avoir entre les mains un HnS, certes complet, mais relativement simple avec une très belle courbe de progression. Path of Exile nous réserve pourtant encore un très large contenu et il va falloir faire preuve de patience –comme pour lala-, le temps que l’on rédige la phase 3, pour commencer sérieusement à entrapercevoir les abysses de ce jeu.

Article suivant | PHASE 3 : Les commandements de la Tryhardance ! >>

Advertisements

6 réflexions sur “[POE] Dans les abysses de Path of Exile – Part 2

  1. Ping : [POE] Dans les abysses de Path of Exile – Part 1 | BEYOND NOOBLIKE

  2. Hahaha, on sent l’expérience vécue !
    Par contre je voudrais pas etre mou (pour les flasques) ^^ mais t’as oublié le plus important de chez important, les saigneurs 🙂
    Le saignement ca pique, et c’est un des premiers roadblocks pour la derniere forme de chez Dominus : « mais attends je reste près je meurs, si je cours pour lui échapper je meurs, ah my gad ».

    En comparaison, on utilise peu les potions anti shocking.
    En gros un setup final de potions contient au moins : 2 potions instant recovery (non on a pas le temps d’attendre que ca remonte dans les derniers niveaux, tes hp doivent remonter INSTANTANEMENT) avec un anti-bleeding et un anti-freezing, et une potion +3k armor ou evasion.

    Et yes refaire son arbre sur le coup ca fait chier mais en réalité pour un casual, c’est un free reset de ton arbre et ca te permet de refaire tout ton arbre ! D’autant plus que maintenant il n’y a plus que 6 ou 7 gemmes qui ne sont pas achetables chez les pnj (et ca, merci jacquie et michel, parce que ca libere de la place dans ton coffre vu que t’avais tendance à garder toutes les gemmes « au cas ou »).

    Aimé par 1 personne

    • Yep le bleeding une vraie saloperie, mais avant le mecriless, on en voit pas tant que ça (pas sur que ça arrive du tout en fait), donc ce sera pour la prochaine phase, ou l’on abordera les perks super relou des méchant qui peuvent bien shut down un build.

      J’aime

  3. Ping : [POE] Dans les abysses de Path of Exile – Part 3 | BEYOND NOOBLIKE

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s